Le terme “massage classique” désigne une manipulation mécanique, le plus souvent manuelle, de la peau, des tissus profonds et de la musculature. Le massage classique est principalement utilisé pour prévenir et traiter les maladies de l’appareil locomoteur, mais peut également être utilisé comme traitement de bien-être. Il est offert en traitement partiel ou complet du corps.

Le massage classique aide à soulager les douleurs du système musculo-squelettique, comme les tensions ou les douleurs musculaires. Mais le traitement de massage est aussi très populaire pour les migraines, les maux de tête, la tension psychologique, l’agitation et le stress. Le massage classique est également utilisé pour traiter les troubles dits psychosomatiques.

Avec un massage classique, des stimuli de pression et de tension sont exercés sur les muscles et les tissus environnants. L’effet est directement local, étirant et relaxant les muscles, stimulant la circulation sanguine et le métabolisme cellulaire. Cela soulage la douleur dans la zone affectée.

Si le masseur stimule les muscles plus rapidement, les tissus et les muscles sont stimulés et préparés de manière optimale au stress imminent. Ce principe est utilisé, par exemple, dans le domaine du sport et est généralement appelé “massage sportif”.

Le massage classique a un effet généralement positif sur l’ensemble de l’organisme et favorise ainsi le bien-être et la détente du patient. Dans le détail, le métabolisme de la peau et des cellules, le flux sanguin et lymphatique, ainsi que la circulation sanguine de la musculature et la formation de fluides articulaires sont stimulés. L’élasticité des ligaments et des tendons est améliorée et le déséquilibre musculaire est harmonisé. Il en résulte un soulagement de la douleur, une réduction de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle ainsi qu’une respiration profonde et donc une relaxation psychologique.

Les réactions possibles après un traitement de massage seraient une sensation de douleur ou de lourdeur musculaire, de fatigue, de raideur, une légère douleur ou une légère traction dans la zone massée pendant 24 à 48 heures après le traitement. En cas de fièvre, de plaies ouvertes, de maladies cardiovasculaires graves ou d’inflammations aiguës, le massage classique n’est pas ou seulement partiellement recommandé.